Un aperçu de la cavité buccale

La bouche, ou la cavité buccale, comprend vos dents, des gencives, le palais mou et dur, la langue, les amygdales, et les glandes salivaires. Ces structures orales vous permettent de manger et de boire ainsi que respirer quand votre nez est bouché. Votre bouche à oreille fonctionne aussi avec le larynx pour vous aider à parler.

Sommaire

Antérieurement, la cavité buccale commence derrière l'ouverture des lèvres, la dite fissure par voie orale, et en arrière, il débouche dans l'oropharynx.

image0.jpg

La cavité orale est divisé dans la cavité buccale et le vestibule.

  • Cavité buccale: Cet espace comprend tout derrière les dents. Le toit de la bouche est formée par la voûte palatine, et le plancher est formé par les deux tiers antérieurs de la langue et de la muqueuse qui recouvre les côtés de la langue et l'attache à la mandibule.

  • Vestibule: Cet espace se trouve entre les joues et les lèvres extérieures et les dents et les gencives en interne. Deux plis charnus musculaires (les lèvres) entourent la fissure orale. Peau couvre les lèvres à l'extérieur, et l'intérieur est garni d'une membrane muqueuse. Plis médians de la muqueuse appelée frenulae labiale connecter les lèvres sur les gencives. Les lèvres contiennent l'orbiculaire des lèvres, qui plisse les lèvres et est parfois appelé le muscle embrasser. Le petit canal qui coule de la lèvre supérieure vers le nez est appelé le sillon naso-labial.

Les parois du vestibule sont formés par la surface interne des joues, qui contiennent les muscles buccinateurs, et sont également couverts à l'intérieur d'une membrane muqueuse.

Les dents et les gencives

Les dents sont solidement fixées sur les mâchoires supérieure et inférieure dans les alvéoles appelés alvéoles dentaires. Les dents sont utilisés pour mordre, mâcher, et d'aider à parler. Les enfants ont 20 dents primaires, et les adultes ont 32. Seize dents sont à chaque mâchoire. La plupart de ces éruption des dents par le milieu de l'adolescence, mais les dents de sagesse ne peut pas éclater jusqu'à ce que les années 20.

La gencive sont faites de tissu conjonctif fibreux et recouvert d'une membrane muqueuse. La gencive sont attachés aux processus alvéolaires de la mandibule et du maxillaire et les collets des dents.

La bouche

Le palais forme le toit de la bouche et le plancher des fosses nasales. Il comporte deux parties: un palais dur et un palais mou:

Le palais dur constitue la partie antérieure du palais. Il est formé par le processus palatin du maxillaire et les plaques horizontales des os palatins. Le palais dur est recouverte d'une membrane muqueuse et a trois trous suivants:

  • Incisive fosse: Cette ouverture est postérieure à la (incisive) dents central. Il permet le passage des nerfs naso.

  • Grand trou palatin: Cette ouverture se trouve sur la partie latérale du voile du palais. Il permet le passage des vaisseaux et le nerf palatin plus.

  • Petites trou palatin: Postérieure au foramen plus palatines, cette ouverture permet les nerfs et les vaisseaux palatins moins de passer à travers le palais mou.


Le palais mou étend arrière et en bas du palais dur et est renforcée par l'aponévrose palatine, qui est une feuille tendineuse. Un processus charnue conique appelé la luette se bloque à partir de l'arrière du palais mou et est visible lorsque la bouche est grande ouverte. Latéralement, le voile du palais se connecte à la paroi du pharynx. Il est rejoint à la langue et du pharynx par le palatoglosses et arches vélopharyngée. Des bouquets de tissus lymphoïdes appelés les amygdales palatines sont situés entre ces arcs.

Le palais mou fonctionne avec la langue pour produire des mouvements qui vous aident à avaler et Food Force dans l'œsophage. Il augmente également lors de la déglutition pour fermer l'ouverture entre l'oropharynx et du nasopharynx pour empêcher les aliments et liquides de pénétrer dans votre nez. Ces cinq muscles aident également à avaler:

  • Tenseur du voile du palais: Ce muscle provient sur le sphénoïde et le cartilage du tube pharyngotympanic et insère sur l'aponévrose palatine. Il est innervé par le nerf à l'ptérygoïdien interne (CN V3) et crispe le palais mou et ouvre le tube pharyngotympanic quand le bâillement ou à avaler.

  • Muscle élévateur du voile du palais: Originaire sur le tube pharyngotympanic et une partie de l'os temporal, ce muscle insère sur l'aponévrose palatine. Il est innervé par la branche du pharynx du nerf vague (NC X). Il élève le palais mou au cours du bâillement ou à avaler.

  • Palatoglosse: Ce muscle son origine sur l'aponévrose palatine et insère sur le côté de la langue. Il est innervé par la branche du pharynx du nerf vague et élève la partie postérieure de la langue tout en tirant le palais mou à la langue.

  • Palatopharyngien: Originaire sur le palais dur et aponévrose palatine, ce muscle insère dans le cartilage thyroïde et la paroi latérale du pharynx. Il est innervé par la branche du pharynx du nerf vague et crispe le palais mou et tire le pharynx en direction de la cavité buccale lors de la déglutition.

  • Uvulae musculus: Ce muscle provient de la colonne vertébrale nasale postérieure de l'os palatin et palatine aponévrose et insère dans la muqueuse de la luette. Il est innervé par la branche du pharynx du nerf vague, et il tire vers le haut la luette.


» » » » Un aperçu de la cavité buccale