Comment métabolisme affecte le poids corporel et la maladie

Si vous prenez plus de calories que vous brûlez, vous prendrez du poids. La loi de la thermodynamique gouverne le fait que les calories en calories par rapport réglemente sur le poids corporel. Pas sûr de ce qu'un poids santé pour votre taille est? Pour avoir une idée générale, utiliser la méthode Hamwi.

Sommaire

Pour les hommes: 106 lbs. pour les premiers 5 pieds + 6 lbs. pour chaque pouce sur (+/- 10%)
Pour les femmes: 100 lbs. pour les premiers 5 pieds + 5 lb pour chaque pouce sur (+/- 10%)

Cela signifie que si vous êtes une «femme 5'5, votre gamme idéale de poids est de 125 livres, plus ou moins 10 pour cent du total en fonction de la taille de votre cadre (soustraire 10 pour cent pour un relativement petit cadre, ajouter pour . relativement grand cadre) Si vous êtes à moins de 5 pieds de haut, vous pouvez diviser le nombre de départ - soit 100 ou 106 en fonction de votre sexe - par 60 pouces et puis multiplier par votre taille en pouces.

Calculez votre indice de masse corporelle ou IMC est une autre mesure générale qui vous donne une idée de savoir si vous êtes dans une fourchette de poids saine:

IMC = poids (lbs. / Hauteur pouces2) X 703
IMC tableau
IMCGamme
lt; 18,5L'insuffisance pondérale
18,5-24,9Normal Poids
25-29,9Surpoids
30>Obèse

Le calcul de l'IMC est limitée, principalement parce qu'il ne prend pas en compte le corps de pourcentage de graisse ou de la forme du corps. Si vous avez beaucoup de masse musculaire, il est possible que vous pouvez avoir un IMC élevé, mais ne pas être à risque de maladie accru.

Une autre mesure, le rapport taille-hanches, peut être utilisé pour déterminer la présence d'obésité abdominale et prend également en forme du corps de compte. Mesurez votre tour de taille à votre nombril et diviser par la mesure de vos hanches vers le milieu de vos fesses.

Un ratio supérieur à 0,9 pour les hommes ou au-dessus de 0,85 pour les femmes de taille-hanches est considéré comme l'obésité abdominale par l'Organisation mondiale de la Santé. Même chez les personnes qui ne sont pas en surpoids, un ratio élevé taille-hanche peut être un facteur de risque pour le diabète, l'hypercholestérolémie et l'hypertension artérielle.

Le diabète de type 2

Environ 80 pour cent des personnes diagnostiquées avec le diabète de type 2 sont en surpoids ou obèses. Lorsque vous êtes en surpoids, il devient de plus en plus difficile pour l'insuline pour réguler le taux de glucose dans le sang, de sorte que votre corps commence surproduisant insuline. Ayant insuline circulante trop peut ralentir votre métabolisme encore plus loin, ce qui rend vos cellules encore moins réceptifs à prendre de glucose sanguin, connu sous le nom résistance à l'insuline.

Vous pouvez également développer le pré-diabète que votre corps commence à avoir plus de difficulté à réguler la glycémie.

Vous êtes plus susceptibles de développer un diabète si vous avez une histoire de famille de celui-ci, sont âgés de plus de 40, sont inactifs, et ont une pression artérielle élevée. Accédez à votre médecin si vous ressentez un de ces symptômes liés au diabète:

  • Pipi fréquent

  • Soif

  • Vision floue

  • Coupures et des ecchymoses qui sont lentes à guérir

  • La fatigue et l'humeur irritable

Les maladies du coeur


Porter trop de poids supplémentaire a également un impact négatif sur vos niveaux de lipoprotéines circulantes et de triglycérides, ce qui augmente votre risque d'une crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, ou d'un autre événement cardiaque.

Hypertension

Vos augmentations de la pression artérielle ainsi que le poids de votre corps, ce qui augmente également votre risque de maladie cardiaque, d'AVC, et les maladies rénales. Perdre du poids peut directement entraîner réduit la pression artérielle.

Syndrome métabolique

Ce syndrome est l'une des préoccupations les plus dynamiques liées à l'obésité en Amérique, et il est classé par un ensemble de symptômes tels que résistance à l'insuline, l'hypertension et la dyslipidémie. Selon l'Enquête sur l'examen national de la santé et de la nutrition (NHANES), près d'un quart des Américains ont ce syndrome qui les expose à un plus grand risque de développer les maladies précédentes.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Ceci est le trouble hormonal le plus fréquent chez les femmes en âge de procréer. Il peut en résulter une résistance à l'insuline, ce qui en fait un facteur de risque important de développer un diabète. La plupart des gens qui développent SOPK sont en surpoids, et il se caractérise par une prolifération des follicules sous-développés dans les ovaires qui se traduit par des cycles menstruels irréguliers, les kystes ovariens, et la croissance excessive de cheveux.

Certains cancers

L'obésité est en corrélation avec le développement de certains types de cancers, tels que l'oesophage, du pancréas, du foie, du sein, du rein, de la thyroïde, de l'utérus, et le cancer du côlon. Parce que l'inflammation globale dans le corps est aussi plus grande lorsque vous êtes en surpoids, votre corps est amorcée pour l'initiation des tumeurs. En outre, les cellules adipeuses libèrent plus d'œstrogène, une lipase, et des hormones supplémentaires qui peuvent augmenter la croissance tumorale.

Arthrose

Etre en surpoids met plus de pression que nécessaire sur vos articulations, ce qui rend le mouvement plus difficile, provoquant la dégradation du cartilage et de la nécessité éventuelle pour une arthroplastie. Lorsque vous êtes obèse, ayant tout type de chirurgie augmente le risque de complications et un plus long séjour à l'hôpital.

Apnée du sommeil

Le surpoids peut compromettre votre fonction respiratoire, ce qui rend plus difficile d'obtenir un sommeil de bonne nuit. Ne pas obtenir un sommeil de bonne nuit peut à son tour augmenter le risque d'obésité, qui affecte votre taux d'hormones et de l'appétit.


» » » » Comment métabolisme affecte le poids corporel et la maladie