Le mauvais bilan des FNB à levier

Regardez les records de performance de ces FNB à effet de levier avec soin avant de les considérer. Prenez l'Ultra FNB ProShares QQQ (QLD). L'indice NASDAQ-100 est revenu de 3,28 pour cent par an dans les trois ans précédant le 31 mai 2011.

Et QLD, qui promet deux fois la performance de l'indice NASDAQ-100? Ce fonds a retourné 0,73 pour cent par an au cours de la même période - avec une cargaison plus de volatilité. (Le fonds a perdu environ 73 pour cent en 2008!)

Mais vraiment, vraiment apprécier les dangers de ces fonds à effet de levier, vous avez besoin de regarder leur feuille de route à long terme.

ProShares Ultra FNB, comme leurs homologues courtes, ont des équivalents de fonds communs de placement (émises par la même entreprise) qui ont été en existence pendant de nombreuses années. Le UltraBull ProFund, par exemple, a été autour depuis Novembre 1997. Tout comme son cousin, ETF SSO, il vous promet deux fois le poinçon du SP 500 et fonctionne de la même façon. Voyons comment il a fait.

Chiffres de rendement annualisé pour le UltraBull ProFund sont comme suit:

image0.jpg
  • Un an: 25.13 pour cent

  • Cinq ans: -5.61 pour cent

  • Dix ans: -3,10 pour cent

  • Depuis sa création: -2,21 pour cent

Comment cela se compare à l'SPDR SP 500 (SPY)? Chiffres de rendement annualisé pour SPY sont comme suit:

  • Un an: 25,71 pour cent

  • Cinq ans: 3,24 pour cent

  • Dix ans: 2,57 pour cent

  • Depuis la création de UltraBull: 4,3 pour cent

La “ deux fois le poinçon ” fonds à effet de levier offre deux fois la volatilité, avec des rendements beaucoup beaucoup plus faibles à long terme.