Raccordement du compte de résultat et du bilan

Quand un comptable enregistre une entrée de vente ou de charges selon la comptabilité à double entrée, il ou elle voit les interconnexions entre le compte de résultat et du bilan. Une vente augmente un actif ou d'un passif diminue, et une charge diminue un actif ou d'un passif augmente.

Par conséquent, d'un côté de chaque vente et frais d'entrée est dans le compte de résultat, et l'autre côté est dans le bilan. Vous ne pouvez pas enregistrer une vente ou une dépense sans affecter le bilan. Le compte de résultat et le bilan sont inséparables, mais ils ne sont pas déclarés de cette façon!

Pour interpréter correctement les états financiers, vous avez besoin de comprendre les liens entre les états, mais les liens ne sont pas faciles à voir. Chaque état financier apparaît sur une page séparée dans le rapport financier annuel, et les fils de connexion entre les états financiers ne sont pas appelé.

La figure suivante montre les lignes de connexion entre les comptes du compte de résultat et les comptes de bilan. Lors de la lecture des états financiers, dans l'oeil de votre esprit, vous devriez “ voir ” ces lignes de connexion. Parce que les rapports financiers ne proposent pas la moindre idée de ces connexions, il peut aider à tirer effectivement les lignes de connexion, comme vous le feriez si vous étiez en soulignant les lignes dans un manuel.

Les connexions entre le compte de résultat et les comptes de bilan.
Les connexions entre le compte de résultat et les comptes de bilan.

Voici un bref résumé expliquant les lignes de connexion dans la figure, en commençant par le haut et de travailler vers le bas:

  • Faire des ventes (et encourir des dépenses pour faire des ventes) exige une entreprise de maintenir un solde de trésorerie de travail.

  • Faire des ventes à crédit génère comptes débiteurs.

  • La vente de produits exige de l'entreprise d'effectuer un inventaire (stock) de produits.

  • L'acquisition de produits implique des achats à crédit qui génèrent des comptes créditeurs.

  • La charge d'amortissement est enregistrée pour l'utilisation des immobilisations (ressources d'exploitation à long terme).

  • L'amortissement est comptabilisé dans le compte de contrepartie de l'amortissement cumulé (au lieu diminuant le compte des immobilisations).

  • La charge d'amortissement est enregistrée pour les actifs incorporels durée de vie limitée.

  • Les charges d'exploitation est une vaste catégorie de coûts englobant vente, dépenses administratives et des frais généraux:

  • Certains de ces coûts d'exploitation sont prépayés avant que la dépense est enregistrée, et jusqu'à ce que la charge est constatée, le coût reste dans le compte prépayé dépenses d'actifs.

  • Certains de ces coûts d'exploitation impliquent les achats à crédit qui génèrent des comptes créditeurs.

  • Certains de ces coûts d'exploitation sont de l'enregistrement dépenses impayées dans le passif au titre des charges à payer.

  • Emprunter de l'argent sur les billets à payer provoque intérêts débiteurs.

  • Une partie (souvent relativement petite) de la charge d'impôt sur le revenu pour l'année est sans solde en fin d'année, qui est enregistré dans le passif au titre des charges à payer.

  • Gagner des augmentations de revenu net des bénéfices non répartis.


  • » » » » Raccordement du compte de résultat et du bilan