Mise en place d'une connexion WAN série

Mise en place Wide Area Network (WAN) de la gestion de la connexion série pour votre périphérique Cisco est assez straight-forward. Pour cet exemple, vous connectez deux routeurs Cisco en utilisant un câble dos-à-dos ou câble DTC-DTE, émuler une connexion fournisseur de services entre les deux appareils.

Sommaire

Configuration de votre connexion série

La configuration de base d'une connexion série est pas différent que les autres types de connexions que vous entrer dans l'interface en mode de configuration, définir l'adresse IP, et retirer le Fermer commande. Voici le code sur Router1 pour configurer la connexion nécessaire.

Router1> enablePassword: Router1 # config terminalRouter1 (config) #interface série 0Router1 (config-if) # ip adresse 24.0.0.1 255.0.0.0Router1 (config-if) #no shutdownRouter1 (config-if) # exitRouter1 (config) #exit

Configuration des protocoles de liaison série

Avec la configuration IP de base de la route, vous êtes prêt à mettre en œuvre le protocole de liaison ou de protocole d'encapsulation de série. Vous pouvez choisir soit De haut niveau Data Link Control (HDLC) ou Protocole point à point (PPP), qui sont des protocoles d'encapsulation utilisées pour formater les données à envoyer à travers le fil. Lorsque vous envoyez des données via une liaison série, vos données est encapsulé en utilisant un protocole de liaison série. Les deux extrémités des connexions doit soutenir et mettre en oeuvre le même protocole.

HDLC ne supporte pas l'authentification. En raison de cette limitation et la question de la compatibilité, la plupart des gens ont tendance à mettre en œuvre des PPP.

Travailler avec HDLC

HDLC est une norme ISO, mais cela n'a pas empêché les vendeurs de mettre leur propre spin sur la mise en œuvre, ce qui signifie que sa mise en œuvre est un peu spécifique au fournisseur.

HDLC est le protocole de liaison série par défaut mis en œuvre sur les routeurs Cisco, donc avec aucun autre changement, cela est le protocole que vous êtes susceptibles de trouver dans l'utilisation. Pour assurer que le protocole HDLC à utiliser, et pour vous de voir la commande, exécutez la commande suivante:

Router1> enablePassword: Router1 # config terminalRouter1 (config) #interface série 0Router1 (config-if) #encapsulation hdlcRouter1 (config-if) # exitRouter1 (config) #exit

Les deux extrémités de la liaison série doivent utiliser le même protocole de liaison série, donc si l'un de vos routeurs est d'utiliser HDLC, il doit être mis en œuvre sur les autres routeurs ainsi.

Travailler avec PPP

PPP est un standard ouvert soutenue par de nombreux fournisseurs, et il a tendance à être compatibles entre les fournisseurs. PPP est également lien de type indépendant, ce qui signifie qu'il peut fonctionner sur de nombreux types de liens série physiques, et prend en charge les deux types de protocole d'authentification suivantes:

  • PAP (Password Authentication Protocol): Un protocole d'authentification qui assure la sécurité par un nom d'utilisateur et un mot de passe qui sont transmis en clair lorsqu'une connexion est établie entre deux hôtes. Cette option est pas le plus sécurisé car il permet à l'information d'authentification d'être capturé par quelqu'un qui peut être capable de capturer des données entre vos routeurs.

  • CHAP (Défi Handshake Authentication Protocol): Ce protocole ne pas envoyer les informations d'authentification en texte clair. Lorsque la mise en œuvre CHAP, un mot de passe secret est configuré sur les deux routeurs, le même secret aux deux extrémités. Ce secret est ensuite codé par une fonction mathématique appelée algorithme de hachage, et la valeur résultante est appelée la la valeur de hachage.

    Cette valeur de hachage est envoyé sur le réseau plutôt que le secret. Une valeur de hachage est une valeur unique qui peut être dupliqué que si un utilisateur connaît la valeur d'origine secrète.

Router1> enablePassword: Router1 # config terminalRouter1 (config) #username Router2 passe mypassRouter1 (config) #interface série 0Router1 (config-if) #encapsulation pppRouter1 (config-if) authentification de #ppp chapRouter1 (config-if) # exitRouter1 (config) #Sortie

Prenez note du nom d'utilisateur créé dans le précédent Commands- ce nom d'utilisateur correspond au nom du routeur qui se connecte à Router1. Le mot de passe attribué à ce compte est le secret qui sera utilisé. Sur Router2, vous devez créer un Router1 compte avec un mot de passe correspondant.

Réglage de la fréquence d'horloge

Pour obtenir finalement votre système en place et fonctionne, vous devez configurer la vitesse d'horloge, qui contrôle la vitesse à laquelle les données sont envoyées sur la connexion en bits par seconde (bps). Le DCE définit et contrôle la vitesse d'horloge. Donc, dans le cas d'un lien à partir d'un fournisseur de services, le fournisseur règle la vitesse d'horloge, et lorsque vous vous connectez à l'externe CSU / DSU, votre port série accepte la configuration.

Dans le cas d'un câble dos-à-dos, l'un des routeurs joue le rôle de la DCE, et que le dispositif définit la vitesse d'horloge pour la connexion. Si vous implémentez le même type de mise en page dans un laboratoire, vérifiez le câble et identifier le côté de la DCE par cable puis mettre en œuvre la vitesse d'horloge avec une commande semblable à la suivante:

Router1> enablePassword: Router1 # config terminalRouter1 (config) #interface série 0Router1 (config-if) taux de #clock 64000Router1 (config-if) # exitRouter1 (config) #exit

Dans cet exemple, la fréquence d'horloge est fixé à 64000 ou 64 Kbps.

Pour trouver les fréquences d'horloge qui sont disponibles sur votre routeur, le type fréquence d'horloge? en mode de configuration d'interface sur votre connexion série, comme indiqué dans cet exemple de commande:

Router1> enablePassword:? Router1 # config terminalRouter1 (config) #interface série 0Router1 (config-if) taux de #clock 12002400480096001920038400560006400072000125000lt; 300-125000> Choisissez clockrate de la liste aboveRouter1 (config-if) #end