Travailler avec le protocole de routage de l'information (RIP)

R

Sommaire

Information Protocol sortie (RIP) est conçu pour fonctionner sur les petits et moyens réseaux mais peut souffrir quand un réseau est pas conçu pour accueillir ses excentricités. L'information présentée se concentre principalement sur RIPv2, plutôt que sur RIPv1, car avec RIPv1, tous les systèmes doivent utiliser des masques de réseau basés sur les classes ou être subnetted exactement de la même façon. RIPv2, d'autre part, soutient longueur variable (VLSM Masques de sous-réseau).

Si vous choisissez de déployer ID de réseau à travers votre réseau, vous aurez probablement envie de déployer VSLM afin de conserver les adresses sur votre réseau. Donc, si vous prévoyez de déployer RIP comme protocole, vous aurez probablement utiliser la version 2.

Le plus gros problème avec RIPv1 est que tous les systèmes doivent utiliser des masques de réseau basés sur les classes ou être subnetted exactement de la même manière, alors que RIPv2 soutient longueur variable (VLSM Masques de sous-réseau).

Pour travailler avec les commandes de RIP, vous commencez par l'activation du protocole. Toutefois, avant d'activer le protocole de routage, vous devez activer le routage IP, si vous ne l'avez pas déjà fait, que vous pouvez voir dans le chapitre 3 de ce minibook.

Activation du protocole RIP

Comme avec la plupart des protocoles de routage, lorsque vous activez le protocole RIP, vous serez placé dans le mode de configuration du routeur (config-routeur), afin de prendre note du changement de l'invite de configuration lors de l'exemple suivant. L'exigence de configuration principale est la liste des réseaux pour lesquels RIP sera routage.

Le tableau suivant permet de routage pour deux réseaux connectés, 192.168.1.0/24 et 192.168.10.0/24.

image0.jpg
Router2> enablePassword: ROUTEUR2 # configure les commandes de configuration de terminalEnter, un par ligne. Terminez avec CNTL / Z.Router2 (config) # ip routingRouter2 (config) #router ripRouter2 (config-routeur) #network 192.168.10.0Router2 (config-routeur) #network 192.168.1.0Router2 (config-router) # exitRouter2 (config )#Sortie

Suite à cette commande, RIP démarre automatiquement l'envoi de copies de ses informations de routage pour les deux réseaux identifiés à travers l'ensemble de ses interfaces réseau. RIPv1 envoie les copies via une émission, alors que RIPv2 effectue une multidiffusion 224.0.0.9. Pour Router2 pour recevoir des mises à jour, vous devez également activer RIP sur Router1 avec les commandes suivantes:

Router1> enablePassword: Router1 # configure les commandes de configuration de terminalEnter, un par ligne. Terminez avec CNTL / Z.Router1 (config) # ip routingRouter1 (config) #router ripRouter1 (config-routeur) #network 192.168.5.0Router1 (config-routeur) #network 192.168.1.0Router1 (config-router) # exitRouter1 (config )#Sortie

Dans le même temps, RIP reçoit les données des routeurs RIP voisins à des intervalles de 30 secondes. Après cela, les données sont reçues, Router2 met à jour sa table de routage de sorte que la nouvelle table de routage ressemble à ceci:

Router2> enablePassword: ROUTEUR2 routeCodes # show ip: C - connecté, S - statique, R - RIP, M - mobile, B - BGPD - EIGRP, EX - EIGRP externe, O - OSPF, IA - inter areaN1 OSPF - OSPF NSSA externe Type 1, N2 - OSPF NSSA type externe 2E1 - OSPF type externe 1, E2 - OSPF Type 2i externe - IS-IS, su - IS-IS résumé, L1 - IS-IS de niveau 1, L2 - IS-IS Niveau double 2IA - IS-IS inter zone, * - candidat par défaut, U - par utilisateur de routeo statique - ODR, P - périodique téléchargé statique routeGateway de dernier recours est pas setR192.168.10.0 / 24 [120/1] via 192.168.1.1 , 00:00:07, FastEthernet0 / 0C192.168.5.0 / 24 est directement connecté, FastEthernet0 / 1C192.168.1.0 / 24 est directement connecté, FastEthernet0 / 0S192.168.3.0 / 24 [1/0] via 192.168. 1.1

La dernière table de routage a plusieurs itinéraires. Notamment, la route a une première énumérés R identifiant, ce qui indique que cette route a été établie par RIP.

La C identifier directement relié segments de réseau, et de la S identifie les routes statiques.

Afficher routes venant d'un protocole de routage spécifique

Pour afficher uniquement les routes qui viennent de protocoles de routage spécifiques, vous modifiez le show ip route commande de la manière suivante. Maintenant, seules les interfaces directement connectées et les routes RIP fournis sont présentés.


Router> enablePassword: Router2 # show ip route connectedC192.168.5.0 / 24 est directement relié, FastEthernet0 / 1C192.168.1.0 / 24 est directement relié, FastEthernet0 / 0Router2 # show ip route ripR192.168.10.0 / 24 [120 / 1] via 192.168.1.1, 00:00:15, FastEthernet0 / 0

Configuration de votre version de RIP

La version du RIP qui est actuellement activé permet la réception des données RIPv1 et RIPv2, mais il envoie seulement les données RIPv1. Pour configurer cette version de RIP pour soutenir que la version plus moderne et plus souple 2, utilisez la commande suivante. Notez que ce paramètre a beaucoup de flexibilité, parce que vous pouvez configurer RIP pour envoyer et recevoir toute combinaison de données RIPv1 et RIPv2.

Router2> enablePassword: ROUTEUR2 # configure les commandes de configuration de terminalEnter, un par ligne. Terminez avec CNTL / Z.Router2 (config) # ip routingRouter2 (config) #router ripRouter2 (config-routeur) #version 2Router2 (config-routeur) #no auto-summaryRouter2 (config-routeur) #neighbor 192.168.1.1Router2 (config -Router) # exitRouter2 (config) #exit

La commande précédente comprend également deux autres commandes dans l'invite de configuration du routeur:

  • auto-summary: RIPv2 prend en charge la auto-summary fonctionnalité, qui résume automatiquement le long des frontières classful. Vous pouvez configurer ce comportement d'utiliser d'autres gammes de réseau dans la configuration de l'interface de votre routeur, ou vous pouvez désactiver complètement auto-summary utilisant le aucune auto-summary commande en mode de configuration du routeur.

    En mode de configuration d'interface, vous pouvez utiliser la commande ip résumé adresse rip 10.1.0.0 255.255.0.0 pour forcer le résumé de se produire à une limite spécifique au lieu de la classe A limite. Dans ce cas, vous seriez forcez résumé de l'itinéraire pour se produire à la frontière 10.1.0.0/16 plutôt que la limite de classe de 10.0.0.0/8.

  • voisin: RIP détecte routeurs voisins, mais ce processus peut prendre du temps parce que RIP doit attendre les annonces de routeurs voisins. Vous pouvez utiliser le voisin de préciser sur ce routeur ce que les routeurs voisins sont.

    Lorsque vous faites cela, plutôt que envoyer une émission et mise à jour de multidiffusion, RIP envoie des messages de mise à jour RIP unicast ou dirigées. Configuration voisins sur chaque routeur prend un peu plus de temps, mais réduit le trafic réseau associé avec RIP en réduisant le trafic de diffusion.


» » » » Travailler avec le protocole de routage de l'information (RIP)