Diviser un réseau OSPF dans les zones

Comme un réseau OSPF devient plus grande, l'un des défis est de garder toutes les déclarations d'état de liaison sur tous les routeurs dans la synchro. Une façon de contrôler la taille du réseau OSPF est de le diviser en petits morceaux, qui appelle OSPF domaines.

Chaque zone possède les mêmes propriétés: Tous les routeurs au sein de l'échange de la zone de leur informations de topologie de réseau dans LSA, et ce petit groupe de routeurs exécute le calcul de FPS pour maintenir ses bases de données d'état de liaison identiques. Un réseau OSPF doit avoir au moins une zone, la zone de segment, appelé Zone 0.

Les routeurs qui se connectent uniquement à d'autres routeurs dans une zone sont appelés routeurs internes.

Certains de ces routeurs au sein d'une zone OSPF assis sur la limite de deux zones. Ces routeurs de bordure de zone (ABR) relient les zones dans le plus grand réseau OSPF. Ils courent deux calculs SPF, un pour chaque zone à laquelle ils sont connectés, et ils maintiennent deux bases de données d'état de liaison, un pour chaque région.

Les ABRs transmettre des informations de parcours entre les deux zones, mais qui se condensent (résumé) avant de l'envoyer dans la zone voisine. Le résumé améliore la stabilité globale du réseau OSPF.

Zones et les routeurs frontières de zone sont assis dans un seul domaine administratif OSPF. Un autre type de routeur se trouve à la limite entre un domaine administratif OSPF et un autre protocole de routage domaine ou administrative. Ce routeur est le routeur frontière (ASBR). Ces routeurs sont responsables de la publicité à l'extérieur apprises itinéraires dans les domaines administratifs OSPF.

Domaines viennent en plusieurs saveurs différentes. Le principal est la zone cœur de réseau car il constitue l'épine dorsale du réseau OSPF. La zone de la dorsale dispose l'ID de zone 0, qui est normalement écrite en tant que valeur 32 bits 0.0.0.0.

Toutes les zones du réseau OSPF se connectent à l'épine dorsale, et en conséquence, tous les routeurs de bordure de zone font partie de la zone dorsale. En outre, tous les réseaux qui ont un ID de zone de 0.0.0.0 doivent également se connecter à la zone dorsale.

Tous les routeurs dans le squelette OSPF doivent être connectées physiquement à l'autre. Si tous les routeurs ne sont pas physiquement contiguë, ils doivent être reliés par un lien virtuel OSPF sorte qu'ils semblent être contigus.

En simple (si vous pouvez imaginer ce que ce moment) réseau OSPF, toutes les zones non-backbone (zones numérotées autre que 0) connecter directement à la zone dorsale (zone 0). Par défaut, ces zones non-0-numérotées sont appelés des zones régulières.

Pour minimiser la quantité de trafic LSA sur les segments du réseau OSPF, OSPF a deux autres types de zones qui ne publie pas d'informations d'itinéraire dans d'autres domaines. Zones de stub recevoir qu'un résumé des informations de routage sur d'autres zones dans le domaine OSPF, et ils ne reçoivent pas d'informations sur les itinéraires OSPF externes. En conséquence, les zones de bout peuvent pas se connecter à des réseaux externes.

Zones non-ainsi-trapues (NSSAs) sont une légère variante d'un réseau de moignon. Ces zones peuvent se connecter à des réseaux externes.